Nouvelles et récits

ព័ត៌មាននិងរឿងផ្សេងៗ

Comment est-ce d’accueillir des étudiants internationaux à Noël ?

Nous pensons souvent à Noël comme un moment pour se retrouver en famille, mais lorsque Claire a ouvert sa maison aux étudiants internationaux un an, elle a découvert la grande joie de partager cette journée spéciale avec des amis d’autres pays :

C’est l’heure du déjeuner le jour de Noël, nous sommes assis autour de la table de notre salle à manger, sur le point de déguster la dinde, le jambon, la farce et la sauce aux airelles – le traditionnel repas de Noël. Sont assis autour de la table mon mari, ma mère et mon père, Alison et Andrew (un petit ami et une petite amie de Chine), Tim* du Vietnam et sans oublier Archie le chien, assis là sous la table, espérant que quelque chose tombe par terre !

Alison, Andrew et Tim ne sont jamais venus au Royaume-Uni le jour de Noël. En fait, ils n’ont jamais fêté Noël auparavant. Ils ne savent pas grand-chose sur Noël ni sur Jésus.

J’ai fait la connaissance d’Alison et de Tim lors d’un événement que nous avions organisé dans notre église et je les ai ensuite invités à une étude biblique d’introduction à la foi chrétienne chez un ami. Aucun des deux n’avait lu la Bible auparavant. Quelques semaines avant Noël, nous avons organisé une séance de questions-réponses au cours de laquelle ils ont pu poser toutes les questions qu’ils souhaitaient sur Noël. Leurs questions ont clairement montré que de nombreux étudiants d’Asie de l’Est ne font pas la différence entre Jésus et le Père Noël et pensent que les deux histoires sont liées d’une manière ou d’une autre. Mais les étudiants étrangers sont désireux d’apprendre ce qu’est vraiment Noël. Andrew, le petit ami d’Alison, ne voulait pas venir à l’étude biblique ni même aux rencontres chez nos amis. Mais puisque c’est Noël, le voilà pour la première fois de sa vie assis sur un banc d’église, à écouter comment Jésus est venu dans le monde à cause de l’amour que Dieu a pour lui.

De retour à table, Alison pose cette question: « et ça, qu’est-ce que c’est ? ». L’objet en question est un biscuit de Noël. J’explique la tradition qui va avec.

Question suivante :

« Où sont-ils fabriqués ?
Hmm, je ne suis pas sûre, je vais sortir la boîte. Made in China !

Les rires fusent.

Notre journée de Noël se déroule comme d’habitude. Nous allons à l’église, déjeunons, regardons le discours de la Reine (souvent à la demande des étudiants – ils adorent ses paroles de sagesse), jouons, ouvrons les cadeaux et, bien sûr, promenons Archie notre chien. Mais nous avons le privilège de vivre ces moments avec des amis venus d’ailleurs et de partager le véritable sens de Noël.

Recevoir des étudiants étrangers à Noël est très ludique, leur faire découvrir nos nombreuses traditions et voir leur joie lorsqu’ils prennent des photos autour du sapin de Noël nous rend très heureux. C’est une excellente occasion de faire preuve d’hospitalité et d’amour envers l’étranger, comme la Bible nous le recommande et nous le demande. Votre maison n’a pas besoin d’être parfaite, votre famille n’a pas besoin d’être parfaite, la nourriture n’a pas besoin d’être parfaite (ils ne le remarqueront peut-être même pas). Vous n’avez pas besoin de cuisiner beaucoup plus, car souvent vos invités veulent goûter un peu de tout, plutôt que de manger beaucoup.

Nous avons souvent constaté qu’avec l’aide qu’ils offrent, cela ne représente pas vraiment de travail supplémentaire. Quoi que vous ayez à offrir, ils apprécient vraiment l’invitation et savent que c’est très spécial d’être invité à rejoindre une famille locale le jour de Noël. Nous avons remarqué qu’en retour ils veulent souvent aussi nous inviter chez eux (par exemple, dans des appartements d’étudiants ou des studios) pour déguster des plats locaux. Quelques mois plus tard, nous nous sommes retrouvés dans l’appartement de Tim, assis par terre avec lui et sa petite amie, à manger un festin vietnamien et à être couronnés « champions étrangers des baguettes ». Tout cela crée des liens d’amitié et conduit souvent à une occasion de partager davantage sur le Sauveur du monde. Et vous, qui pourriez-vous accueillir chez vous ?

Claire

Claire fait partie de l’équipe du ministère des rapatriés de la diaspora d’OMF.

*Les noms des étudiants ont été modifiés.

Suivre #UnNoelenAsiedelest pour lire des histoires et des témoignages encourageants et voir les points de prière pour ce Noël 2021.

Partager cette publication

Participez

Avoir des questions? Envoyez-nous un e-mail.

Pour vous aider à mieux servir, veuillez remplir tous les champs (obligatoires). Votre requête sera transmise à l’équipe OMF compétente.

Contact Form - FR

En cliquant sur Soumettre, vous acceptez que nous traitions vos informations conformément aux termes de notre politique de confidentialité.

Vous êtes sur le site d’OMF International.
Nous avons un réseau de centres à travers le monde.
Si votre pays/région ne figure pas dans la liste, veuillez sélectionner notre site international.