Patrick Fung: “Vivre pour être Oublié”

L’interview de Patrick Fung à Urbana était inoubliable. Vous pourriez passer à côté de l‘ironie de cet interview si vous avez manqué le  point central—“Vivre pour être oublié”—une phrase qui est aussi le titre d’un petit livret dont il est l’auteur sur l’histoire de D.E. Hoste, celui qui succéda humblement à Hudson Taylor en tant que Directeur Général de la Mission vers l’Intérieur de la Chine. Plus d’un siècle après l’accession de Mr Hoste, Patrick prit à son tour la direction de la mission qu’on appelle aujourd’hui OMF International.

J’ai pu entendre les propos de Patrick Fung lors de ma toute première conférence sur les missions, peu de temps avant  d’obtenir mon diplôme de l’université James Madison.

“Vivre pour être Oublié.”

Je me demandais si je saurais faire cela? Je raisonnais en moi-même : je ne cherchais pas à être célèbre mais de là à être totalement oublié?

Patrick raconta comment il avait grandi dans une famille traditionnelle chinoise dans laquelle ses parents avaient adopté les valeurs de « succès, stabilité et sécurité ».

Ils étaient fiers de Patrick qui allait devenir médecin. Lorsqu’il rencontra sa future femme, également en médecine,  personne ne doutait de sa réussite.

L’avenir de Patrick et son plan de carrière semblaient tout tracé, jusqu’à ce qu’il donne sa vie au Seigneur en première année de médecine. En 1979, deux ans après avoir fait le choix de suivre Christ, son cœur se tourna vers la mission.

Succès, prestige et stabilité n’étaient alors plus à l’ordre du jour du futur missionnaire. La voie de la  mission nécessiterait également des conversations difficiles avec ses parents, qui n’étaient pas chrétiens.

Mais cela n’empêcha pas Patrick et Jenny de se préparer à partir en mission.

Alors qu’il visitait une grande bibliothèque Londonienne, Patrick  découvrit les noms de nombreuses personnes qui avaient fait des sacrifices similaires. La plupart de ces noms ne lui disaient rien. Chacun d’entre eux, lui dit l’archiviste, représente une vie consacrée à Dieu, à l’Évangile et au peuple chinois. C’est là qu’il eut la révélation : « Les ouvriers du Royaume les plus importants du 21e siècle sont les personnes anonymes », a déclaré Patrick. « Ils mettent le Christ en avant, et non eux-mêmes, pour Le rendre visible ». C’est à partir de cette prise de conscience qu’il écrivit Vivre pour être Oublié.

Je travaille à présent pour OMF, sous la direction de Patrick (bien que plusieurs échelons et plusieurs pays nous sépare l’un de l’autre) mais ces mots Vivre pour être Oublié continuent de m’interpeller.

Je suis très heureux de retourner à Urbana cette année, pour la deuxième fois en tant que représentant d’OMF. J’ai hâte de rencontrer des personnes qui magnifient le Christ plutôt qu’elles-mêmes dans notre monde d’autopromotion. Je sais que beaucoup rejoindront les rangs de ceux qui, au lieu de se mettre en avant pour être reconnus, mettent leur vie aux pieds de Jésus. Je crois que le ciel attend les cris des étudiants qui prendront cette année une décision qui changera leur vie pour l’éternité – ceux qui vivront pour être oubliés.

Megan Sarian, OMF US

Partager cette publication

Participez

Avoir des questions? Envoyez-nous un e-mail.

Pour vous aider à mieux servir, veuillez remplir tous les champs (obligatoires). Votre requête sera transmise à l’équipe OMF compétente.

Contact Form - FR

En cliquant sur Soumettre, vous acceptez que nous traitions vos informations conformément aux termes de notre politique de confidentialité.

Vous êtes sur le site d’OMF International.
Nous avons un réseau de centres à travers le monde.
Si votre pays/région ne figure pas dans la liste, veuillez sélectionner notre site international.