Nouvelles et récits

ព័ត៌មាននិងរឿងផ្សេងៗ

La Bénédiction de la Fidélité dans la Prière

Je m’appelle Kayanuma Yasuo.  

La première réunion de prière de Shimo –Takaido a eut lieu chez moi à Tokyo le 7 septembre  1999 – l’année où je prenais ma retraite. Izu Makino est venu diriger la prière; nous étions sept personnes de deux églises différentes.
Depuis ce jour, le Directeur Exécutif continue de venir régulièrement partager la Parole de Dieu et nous donner des nouvelles de ceux qu’OMF Japon a envoyés en mission. Ensuite nous prenons un temps de prière, parfois nous prions tous ensemble, d’autres fois chacun son tour ou en petits groupes de deux ou trois, et quand le directeur ne peut pas venir, c’est moi qui dirige la réunion. 

Lorsque les membres d’OMF reviennent au Japon, nous les accueillons, ils viennent nous faire un rapport, répondre à nos questions et partager avec nous comment ils vont vu Dieu agir – ce sont des moments précieux de partage, de réjouissances et d’actions de grâce au Seigneur. Quelle joie et quel privilège de se souvenir que c’est la présence et l’œuvre du Saint Esprit à l’œuvre au travers de la vie des  missionnaires et de ceux avec qui ils vivent et travaillent.
Après avoir prié, nous prenons le thé ensemble, nous apprenons à mieux nous connaitre et nous nous encourageons mutuellement.  Je tiens ici à remercier le Seigneur  qui nous a donné l’occasion de passer ces temps ensemble –c’est le Saint Esprit qui unit les cœurs de ceux qui servent en mission à l’étranger et de nous qui prions pour eux.

Une des manières de communiquer avec les membres d’OMF pour lesquels nous prions, est de leur envoyer chaque année des cartes fait-mains, à Noël et à Pâques. Nous y ajoutons une photo et un message de la part de chaque membre de notre groupe –nous sommes ravis d’apprendre que cela  leur plait beaucoup !

Lors de nos réunions de prière, nous prenons également un temps pour prier pour les “Points de Prière ” envoyés par OMF et sur lesquels nous trouvons des informations sur les différents pays d’Asie de l’Est. Cela nous permet  de nous familiariser avec la vie, la culture et la situation religieuse des minorités dont nous entendons peut-être parler pour la première fois; nous apprenons surtout des choses comme l’influence du combat spirituel dans chaque lieu, et les difficultés de la mission dans différents contextes. Grâce aux lettres de nouvelles mensuelles des missionnaires, nous apprenons quels sont leurs besoins et nous pouvons intercéder de manière plus ciblée pour eux et pour leurs familles.

La réunion de prière de Shimo –Takaido dans les années 1990.

Un Privilège Merveilleux

Grâce aux réunions de prière, j’ai découvert différents aspects du soutien qu’il est nécessaire d’apporter aux missionnaires de longue durée pour les aider. La prière doit continuer dès le moment où le missionnaire est envoyé jusqu’à ce que sa mission soit finie.

Par exemple, dans mon église d’Asagao Church, on prie pour les missionnaires tous les mois, soit lors de réunions à l’église, soit au domicile des membres.  La mission du Seigneur ne se repose jamais! Lorsque je m’en suis souvenu,  j’ai alors commencé par rassembler différents supports pour la prière dans mon église mais aussi auprès d’agences missionnaires et je les ai mis ensemble dans un dossier que j’utilise tous les matins lorsque je prie pour eux; je coche au crayon rouge chaque point de prière une fois terminé.  En faisant cela, je me suis rendu compte à quel point il est merveilleux et étonnant de prier.

Il m’est arrivé parfois de me plaindre que le Seigneur n’exauçait pas mes prières mais j’ai du me corriger moi-même pour ce manque de foi! Un jour j’ai décidé de ne plus trop penser à cette question de prière non exaucée. Le Seigneur nous a dit de Lui faire confiance alors j’ai décidé de persévérer, de prier avec foi et de m’attendre à Lui calmement dans la confiance.

Ecclésiastes 11 v1 dit ceci: « Jette ton pain sur la face des eaux, car avec le temps tu le retrouveras;” et effectivement- et j’ai honte de le dire- bien des fois j’ai lu des missionnaires écrire “en réponse à vos prières, telle et telle chose  se sont passées.”  Nous avions prié mais j’avais oublié! C’est l’occasion de se rappeler le merveilleux privilège de la prière et de partager la joie du missionnaire !

La réunion de prière Shimo –Takaido en 2017. Mr Kayanuma est à gauche.

Un couple OMF au service du peuple Mien en Thaïlande, a écrit au sujet d’un restaurant local qui avait refusé de les servir – « Depuis ma venue en Thaïlande pour partager l’Évangile, j’ai  souvent vu que les gens le rejetait, mais je peux compter sur les doigts d’une main le nombre de fois où nous-mêmes ou notre façon de vivre ont été méprisés ou rejetés – mais la fois où  l’on a refusé de me servir au restaurant me revient parfois à l’esprit. D’une certaine manière, cela m’aide à comprendre la douleur que certains Miens, qui ont été méprisés et malmenés toute leur vie, ressentent à l’égard de certains Thaïlandais. Le Seigneur Jésus a pris cette douleur sur Lui-même, et nous, chrétiens, avons aussi le privilège de partager la douleur du Seigneur. » Cette année-là, leur expérience de la joie de Noël a été plus profonde que jamais. Ils nous ont demandé de prier pour que de nombreux évangélistes soient envoyés par les Mien pour partager l’amour du Seigneur Jésus. En lisant cet article, je me suis rendu compte qu’il ne s’agissait pas seulement d’un rapport provenant d’un endroit lointain, mais que cela parlait directement à mon cœur, cela m’a conduit à une nouvelle repentance et à être davantage reconnaissant de ce que Jésus est mort et ressuscité pour moi. Une fois de plus, je me suis engagé  à Le suivre.

Réflexion sur le Ministère de la Prière 

Chaque fois que je pense à cette couverture d’un magazine des nouvelles d’OMF même 9 ans plus tard, je continu d’être encouragé! Un monsieur du nom de Graham et une femme du nom de Sally –qui se marièrent par la suite –avaient démarré un groupe de prière à  Gloucester en Angleterre, qui s’est réuni pendant plus de 40 ans pour prier pour les missionnaires OMF d’Asie de l’Est. Les candidats OMF ou ceux qui reviennent de mission vont souvent rendre visite à ces partenaires dans la moisson.
Graham parle de la prière comme d’un mystère – nous ne savons pas comment ça marche mais nous voyons certainement des prières être exaucées. J’étais surpris de lire qu’il existe plus de 200 groupes comme ceux là au Royaume Uni- des chrétiens ordinaires qui se rassemblent et persévèrent dans la prière.  Je prie que d’autres groupes encore se développent dans les foyers chrétiens du Japon; ce n’est pas si difficile!

Graham dit: “nous ne faisons rien de  spécial mais toute la gloire est pour Dieu! Tout ce que nous faisons c’est ouvrir notre maison, et laisser les gens rentrer pour venir prier. Et ensuite nous  regardons Dieu à l’œuvre!”Ce sont de simples mots qui m’ont enseigné ce qu’est réellement une réunion de prière! Ce n’est pas un fardeau mais plutôt la manière de Graham- et la mienne aussi– de servir humblement un grand Dieu. Une fois de plus, j’ai reconnu l’attitude qui doit être la nôtre lors d’une réunion de prière -avec  des mots comme »Seigneur, aie pitié » et « Viens, Seigneur Jésus » dans l’attente de Son intervention.
Pour terminer, j’ai conscience que si nous avons pu poursuivre la réunion de prière de Shimo-Takaido jusqu’à présent, c’est grâce aux prières du Conseil national du Japon, des membres sur le terrain, des membres d’OMF envoyés depuis le Japon et des autres personnes qui reçoivent le bulletin d’OMF. Il se pourrait même que quelque part dans la fraternité OMF et les réseaux de prière dans le monde, d’autres personnes que je n’ai jamais rencontrées prient pour nous. Merci à vous tous. 
Un jour, un couple d’OMF est venu à la réunion de prière et nous a dit : « Ne dites pas – ‘nous sommes juste derrière vous avec nos prières’ ou ‘laissez-nous être votre soutien de secours pendant que nous prions’. Non ! Vous êtes sur la ligne de front à nos côtés – nous nous battons ensemble ». Je n’oublierai jamais leur encouragement – « Nous sommes tous des guerriers de la prière ensemble dans le même combat – en fait, votre combat est probablement plus important que le nôtre. »

Merci beaucoup d’avoir lu cet article – c’est mon témoignage de gratitude envers le Seigneur pour nous avoir permis de participer à l’œuvre de la mission par le biais de ce merveilleux ministère qui consiste à se rassembler pour prier.

Amen
Kayanuma Yasuo

Ancien Responsable du groupe de prière OMF 

Mr Kayanuma a dirigé la réunion de prière de Shimo -Takaido de 1999 à décembre 2019. M. Kayanuma et son épouse Hiroko sont entrés en contact avec OMF par l’intermédiaire de leur église qui s’intéressait à la mission et ont été invités à écrire aux missionnaires OMF en poste en Thaïlande.  Par la suite, les missionnaires Makino san et Izu, sont devenus les premiers directeurs japonais à soutenir l’envoi de missionnaires japonais en 1995.
 

Partager cette publication

Participez

Avoir des questions? Envoyez-nous un e-mail.

Pour vous aider à mieux servir, veuillez remplir tous les champs (obligatoires). Votre requête sera transmise à l’équipe OMF compétente.

Contact Form - FR

En cliquant sur Soumettre, vous acceptez que nous traitions vos informations conformément aux termes de notre politique de confidentialité.

Vous êtes sur le site d’OMF International.
Nous avons un réseau de centres à travers le monde.
Si votre pays/région ne figure pas dans la liste, veuillez sélectionner notre site international.