Nouvelles et récits

ព័ត៌មាននិងរឿងផ្សេងៗ

Savoir à qui dire merci

Quand nous étudiions le japonais, un jour j’ai dit à ma professeure que mon mari faisait la lessive. Elle m’a corrigée parce que je n’avais pas utilisé le schéma de phrase qui montre la gratitude pour une action reçue. Eh bien, pour être honnête, je n’étais pas consciemment reconnaissante. Nous étudions tous les deux le japonais à plein temps, alors nous avons réparti les tâches ménagères. Il semblait juste qu’il fasse la lessive. Mais une fois qu’elle l’avait mentionné, je supposais que j’étais vraiment reconnaissante.

Cela m’a introduit à l’importance d’exprimer la gratitude dans la langue et la culture japonaises. En apprenant à utiliser ce schéma grammatical, mes yeux se sont ouverts sur le nombre de choses pour lesquelles je peux être reconnaissante. La gratitude sincère des chrétiens japonais pour des choses « normales » m’a interpellée. En écoutant des prières de remerciement pour le fait que nous puissions nous réunir, ou pour la bénédiction de prier ensemble, ou pour la grâce de partager la communion, Dieu a exposé mon cynisme et m’a conduit au repentir.

Romains 1:17, en expliquant le problème global du péché, nous dit : « Car, connaissant Dieu, ils ne lui ont pas rendu gloire comme à Dieu, et ne lui ont pas rendu grâces. » Le péché de ne pas rendre grâce nous éloigne de Dieu et nous plonge dans les ténèbres.

Le péché en tant qu’ingratitude est un concept que j’ai découvert qui peut se connecter avec les gens ici. Les gens trouvent facile de comprendre à quel point c’est mal en raison de sa pertinence culturelle. Une fois que vous avez posé les bases que Dieu est le Créateur, celui qui nous a donné la vie et tout le reste, il découle naturellement qu’il est juste de lui exprimer notre reconnaissance.

Pendant la pandémie, j’ai fait une vidéo pour les enfants sur l’histoire où Jésus guérit les dix lépreux mais seulement un revient pour dire merci. Après l’avoir postée sur la chaîne YouTube de notre église, mon amie qui n’est pas encore croyante m’a immédiatement envoyé un message me disant les choses pour lesquelles elle voulait remercier Dieu.

Mais ces fondements sont essentiels ! Quand la plupart des Japonais n’ont jamais entendu parler du Dieu Créateur, comment peuvent-ils lui dire merci ? Ne pas savoir à qui dire merci peut conduire à remercier le cadeau au lieu du donneur. En présentant les gens à leur Créateur, nous les invitons à se joindre au chant de remerciement à leur Créateur.

Par Sian, une missionnaire de l’OMF

Partager cette publication

Participez

Avoir des questions? Envoyez-nous un e-mail.

Pour vous aider à mieux servir, veuillez remplir tous les champs (obligatoires). Votre requête sera transmise à l’équipe OMF compétente.

Contact Form - FR

En cliquant sur Soumettre, vous acceptez que nous traitions vos informations conformément aux termes de notre politique de confidentialité.

Vous êtes sur le site d’OMF International.
Nous avons un réseau de centres à travers le monde.
Si votre pays/région ne figure pas dans la liste, veuillez sélectionner notre site international.