Religions: Le Taoïsme

Le Taoïsme est considéré comme un système à la fois philosophique et religieux qui prône l’unité avec le flux naturel de l’univers. Ses adeptes tentent de s’aligner sur le Tao, ou « la voie ». Le taoïsme, comme le confucianisme, trouve ses origines en Chine et influence encore aujourd’hui une grande partie de la pensée chinoise. Le taoïsme s’est depuis étendu à d’autres régions du monde, bien qu’en Asie de l’Est, il soit surtout répandu en Chine, à Singapour et à Taïwan.Les premiers écrits taoïstes réunissent d’anciennes croyances panthéistes pour créer une tradition officiellement reconnue. Ils ont été écrits au Vème siècle avant Jésus-Christ par Lao Tseu. Comme Confucius, Lao Tseu a vécu à une époque de troubles sociaux. Il s’est tourné vers la nature pour trouver la paix, l’unité et la tradition.

Lao Tseu et plus tard, Tchouang-tseu (IIIème siècle avant J.-C.), ont développé le concept du Tao. Signifiant « la voie » ou « le chemin correct », il est considéré comme la force qui sous-tend le monde naturel. Il est le modèle de l’humanité, l’ensemble de toutes les choses qui sont et qui changent. Le Tao est la voie de l’univers. Le monde évolue en cycles sans fin de changement et de variation, en perpétuel devenir puis en disparition, en expansion puis en contraction. Ces cycles universels sont marqués par des différences et des oppositions.

Le symbole du yin et du yang exprime les principes dualistes mais équilibrés du Tao. Le yin est le côté obscur, le souffle qui a formé la terre. Le yang est le côté lumineux, le souffle qui a formé les cieux. L’interaction des deux est visible dans tout l’univers : masculin / féminin, chaud / froid, riche / pauvre, lumière / obscurité, bien / mal. Ce principe est expliqué par Lao Tseu : « Le Tao a produit l’Un, l’Un a produit les deux ». Le Tao est inconnaissable dans son essence, mais il est évident dans le monde naturel et les taoïstes ont modelé leur vie sur les modèles de l’univers. Ils cherchent à vivre en accord avec le Tao. Cela signifie atteindre l’harmonie en soi et dans l’univers. L’ordre et l’équilibre naturels peuvent se refléter dans la société.

De nombreux éléments aujourd’hui reconnus comme intrinsèquement chinois ont été inspirés et consolidés par le taoïsme. Il s’agit notamment de l’amour de la nature, de la phytothérapie, de la cuisine chinoise, des arts martiaux et de la gymnastique. Certaines sont basées sur l’idée du « qi » (chi), l’énergie intrinsèque du corps. Le « Tai qi » et le « qi gong » sont censés favoriser la circulation de cette énergie dans le corps, tandis que la médecine traditionnelle part du principe que la maladie est due à un blocage du qi.

Le flux est également lié au concept de « wuwei ». L’art du wuwei consiste à agir en « ne faisant pas ». Une action minimale produira les résultats escomptés, car elle évite la force, permettant ainsi de travailler avec le flux naturel. Travailler avec force contre lui pourrait entraîner un blocage et donc aucune action.

 

Quelques idées taoïstes de base

– Soyez aimables avec tout ce qui existe dans l’univers pour contribuer à maintenir l’harmonie universelle.

– Menez une vie simple, sans ambition ni rêves extravagants.

– Soyez modestes plutôt que de vous affirmer et de dominer. De telles idées ont influencé le développement de certaines caractéristiques chinoises : « Une personne a peur d’être célèbre ; un cochon a peur d’être gros et fort » (dicton chinois). Autrement dit, un cochon en bonne santé sera tué et mangé ; une personne qui réussit sera une cible. De nombreux Chinois gardent leur travail et leurs pensées pour eux. Les parents disent parfois à leurs enfants que s’ils sont bons dans un domaine, ils doivent être modestes, voire le cacher.

Le Taoïsme rejette également la compétition, le rang, le luxe, la vulgarité et la vantardise. Lao Tseu disait que le niveau le plus élevé était le moins sûr. Tout le monde veut être au sommet de l’arbre, mais si nous y parvenions, l’arbre se briserait. Au lieu de cela, nous devrions être comme l’eau, en cherchant toujours le niveau le plus bas.

 

Esprits, dieux, immortels

Dans la tradition chinoise, il existe de nombreuses divinités et esprits. Pour les taoïstes, ces esprits sont tous des manifestations de l’unique et inconnaissable Tao. Un panthéon taoïste s’est développé dans lequel les dieux formaient une hiérarchie, les dieux célestes reflétant les fonctionnaires terrestres et les démons reflétant les parias et les criminels. Les gens recherchaient le bonheur, la bonne santé et la prospérité en vénérant et en apaisant les esprits.

 

La vénération des ancêtres 

La croyance antique incluait la vénération des ancêtres. Les âmes atteignaient le bonheur en fonction de la conduite de leurs descendants vivants. Le devoir de chacun était donc de mener une vie bonne et vertueuse. Le culte des ancêtres est toujours pratiqué. Pour beaucoup de gens, il s’agit simplement d’une superstition, quelque chose que l’on fait « au cas où ». Pour d’autres, il est plus important. Dans de nombreuses maisons, on peut trouver un petit sanctuaire, généralement des photos des grands-parents auxquelles on offre de la nourriture et des cigarettes. Le festival annuel de Qing Ming célèbre les ancêtres en nettoyant les tombes et en lançant des pétards. On apprend aux chrétiens à ne pas vénérer les ancêtres, mais cela peut être une source de tension familiale, voire un obstacle à la croyance.

 

Le Taoïsme aujourd’hui

Sous le communisme, le taoïsme était dénoncé comme fataliste, superstitieux et passif. Il n’était pas assez progressiste ni assez moral pour être utile. Cependant, les nombreuses influences du taoïsme sont toujours évidentes (médecine, qi gong, etc.). En Chine, la plupart des gens sont confrontés à ces influences dans leur vie quotidienne.

 

Comment Prier

– Intercédez pour la Chine, en demandant la liberté de religion et la fin de la persécution de tous les groupes religieux.

– Priez pour que les intellectuels et les jeunes qui remettent en question le statu quo se tournent vers le Christ.

– Demandez à Dieu d’encourager et de soutenir les chrétiens qui subissent des pressions de la part de leur famille pour se détourner du Seigneur.

– Priez pour l’accès à un bon enseignement chrétien qui évite le syncrétisme des croyances religieuses traditionnelles chinoises avec les croyances chrétiennes.

– Priez pour Taïwan, qui est majoritairement taoïste. Demandez à Dieu d’attirer à lui les Taïwanais.

Partager cette publication

Participez

Avoir des questions? Envoyez-nous un e-mail.

Pour vous aider à mieux servir, veuillez remplir tous les champs (obligatoires). Votre requête sera transmise à l’équipe OMF compétente.

Contact Form - FR

En cliquant sur Soumettre, vous acceptez que nous traitions vos informations conformément aux termes de notre politique de confidentialité.

Vous êtes sur le site d’OMF International.
Nous avons un réseau de centres à travers le monde.
Si votre pays/région ne figure pas dans la liste, veuillez sélectionner notre site international.