Nouvelles et récits

ព័ត៌មាននិងរឿងផ្សេងៗ

Comment répondre à la question: « d’où viens-tu? » lorsqu’on est un enfant d’une troisième Culture?

On demande souvent aux gens « d’où venez-vous ? » lorsqu’on les rencontre pour la première fois, comme si notre lieu de résidence était devenu un élément d’identification de notre identité. En effet, nous lions souvent notre identité à l’endroit où nous sommes enracinés. Pourtant, c’est difficile à faire lorsque l’on est un enfant d’une troisième culture (TCK) et que l’on n’a pas de réponse ancrée dans un lieu spécifique.

La Maison de quelqu’un doit-elle être forcément un endroit?

En tant que TCK, j’ai moi-même  déménagé presque toute ma vie. Si vous me demandez d’où je viens, je pourrais vous donner une réponse en cinq secondes, ou une réponse du type « allons prendre un café et je vous donnerai une leçon d’histoire ». À douze ans, j’avais déménagé six fois. C’était en moyenne d’un déménagement tous les deux ans, dont un d’un pays à l’autre. C’était il y a dix ans, et j’ai encore déménagé une fois depuis, tout comme mes parents, mais dans deux pays différents.

J’avais l’habitude de penser que chez moi, c’était forcément  un lieu. Je suis née à Singapour, et c’est la seule maison que j’ai connue avant que notre famille ne déménage à Hong Kong quand j’avais dix ans. À ce moment-là, il était encore facile de dire que Singapour était mon chez-moi. Cependant, à mesure que mes souvenirs de Singapour s’estompaient et que la vie à Hong Kong devenait plus familière, je ne pouvais plus restreindre la définition du foyer à un seul endroit.

Comme Hong Kong était le lieu où se trouvaient ma famille immédiate et mes amis les plus proches, je définissais mon foyer comme étant le lieu où se trouvaient mes proches. Ironiquement, aujourd’hui, mes proches vivent dans trois pays différents la plupart du temps – mon frère travaille à Hong Kong tandis que mes parents vivent à Taiwan. Quant à ma sœur et moi, nous étudions toutes deux aux États-Unis, mais dans deux États différents. Je ne pouvais plus définir mon foyer en fonction de l’endroit où se trouvaient mes proches.

Un TCK nommé Jésus

Ça me rappelle l’histoire d’un autre homme dans la Bible qui était aussi un TCK. Né à Béthlehem, il fut réfugié en Egypte lorsqu’il était bébé, passa son enfance à Nazareth, et voyagea énormément au cours des trois dernières années de Sa vie. Connu comme Jésus de Nazareth, en réalité le Fils de l’homme n’avait nulle part où poser sa tête (Luc 9:58). Pourtant Jésus n’était pas venu chercher un endroit sur terre où enraciner son identité; Il nous a plutôt donné ce commandement: “Quant à vous, allez et proclamez le Royaume de Dieu ” (Luc 9:60). Là où nous vivons aujourd’hui n’est que temporaire,  Jésus savait cela et nous a donné un lieu éternel dans lequel nous enraciner.

Trouver  Mon Identité

Aujourd’hui, si vous me demandiez où est ma maison je vous dirais que c’est à Wheaton, où je suis depuis trois ans pour mes études universitaires. Pourtant, je pourrais aussi considérer SG comme ma maison, puisque j’y suis actuellement. Ou Taiwan, quand je rends visite à mes parents. La raison pour laquelle je suis capable de me sentir  chez moi n’importe où, c’est que mon identité est déjà enracinée dans le Royaume de Dieu.  Le Royaume de Dieu n’est pas un endroit lointain, ni même un endroit où nous ne pourrons aller qu’après un certain temps. En fait, c’est un lieu auquel nous avons accès dès maintenant, même s’il ne s’agit pas d’un emplacement physique. Lorsque je « vais » et que je proclame le Royaume de Dieu, je suis placé là où Dieu me conduit. Et là où Il me conduit, c’est chez moi parce qu’Il est avec moi. Par conséquent, la réponse à la question « D’où viens-tu ? » n’est plus un lieu physique, mais la présence de Dieu, car là où Il est, là aussi est Son royaume.

Pour conclure, j’aimerais citer mon père qui a écrit un jour dans le bulletin de prière. « La différence entre les étrangers et les illégaux, les vagabonds ou les personnes à la dérive, c’est que les premiers savent qu’ils sont étrangers sur cette terre parce que leur vraie maison est au ciel. » Parce que nous proclamons le Royaume de Dieu, nous sommes chez nous, quel que soit l’endroit où nous nous trouvons.

Partager cette publication

Participez

Avoir des questions? Envoyez-nous un e-mail.

Pour vous aider à mieux servir, veuillez remplir tous les champs (obligatoires). Votre requête sera transmise à l’équipe OMF compétente.

Contact Form - FR

En cliquant sur Soumettre, vous acceptez que nous traitions vos informations conformément aux termes de notre politique de confidentialité.

Vous êtes sur le site d’OMF International.
Nous avons un réseau de centres à travers le monde.
Si votre pays/région ne figure pas dans la liste, veuillez sélectionner notre site international.