Nouvelles et récits

ព័ត៌មាននិងរឿងផ្សេងៗ

« Joyeux anniversaire, Jésus ! » – une nouvelle tradition de notre premier Noël interculturel

Commencer notre premier mandat en tant que missionnaires interculturels était un rêve devenu enfin réalité après plusieurs années de préparation et de prière et c’était d’autant plus remarquable que nous étions accompagnés de nos deux enfants, âgés de 3 et 1 an.

Nous avons réalisé que nous avions la possibilité d’intégrer de nouvelles traditions à nos traditions familiales de Noël, que nous pourrions créer ensemble avec nos enfants. Et la première « nouvelle tradition » est née au sein même de notre noyau familial. Alors que nous racontions à nos enfants l’histoire de Noël, en passant en revue tous les détails de la naissance de Jésus, nous avons remarqué que notre petite fille (âgée de 3 ans) était très attentive. Faisant le lien dans son petit esprit entre tous les détails , elle posa cette question:

« Maman, si c’est le jour où Jésus est né, c’est aussi son anniversaire ? »
« Oui, ma chérie ! »
« Alors achetons un gâteau et chantons ‘joyeux anniversaire’ à Jésus ! »

Ainsi commença notre nouvelle tradition familiale: chanter ensemble « joyeux anniversaire » nous rappelle que Jésus est la raison principale de cette célébration.

Nous avons donc décidé de commander un gâteau d’anniversaire décoré (ce qui est très courant ici); c’est là que nous avons été confronté à la réalité lorsque nous leur avons demandé d’écrire sur le gâteau « Joyeux anniversaire Jésus ». Les vendeurs ne comprenaient pas ce nom, ils n’avaient jamais entendu le nom de Jésus, ni en anglais, ni dans la langue locale, le khmer! Nous l’avons écrit plusieurs fois jusqu’à ce qu’ils comprennent et nous avons obtenu (plus ou moins) ce que nous voulions.

En ce premier Noël passé tous les quatre ensemble, nous avons eu la joie de célébrer Celui qui est le plus grand motif de notre joie, le Prince de la Paix. Mais en même temps, nous avons été confrontés à la réalité de l’obscurité spirituelle dans laquelle vivent la plupart des gens dans cette région du monde. Ils ne connaissent pas la vraie Lumière et bien souvent, ils ne connaissent même aucun chrétien par qui peut briller la lumière de Jésus qu’ils portent en eux.

Samuel et Maysa Barbosa
Cambodge

Partager cette publication

Participez

Avoir des questions? Envoyez-nous un e-mail.

Pour vous aider à mieux servir, veuillez remplir tous les champs (obligatoires). Votre requête sera transmise à l’équipe OMF compétente.

Contact Form - FR

En cliquant sur Soumettre, vous acceptez que nous traitions vos informations conformément aux termes de notre politique de confidentialité.

Vous êtes sur le site d’OMF International.
Nous avons un réseau de centres à travers le monde.
Si votre pays/région ne figure pas dans la liste, veuillez sélectionner notre site international.