Nouvelles et récits

ព័ត៌មាននិងរឿងផ្សេងៗ

L’Evangile n’est pas confiné

En Décembre 2019, la fête de Noël nous avait permis de faire connaissance avec tous nos voisins.

Nous venions d’emménager quelques mois auparavant et comme il est de coutume au Japon, nous avions rendu visite à tous nos voisins pour les saluer, nous présenter, présenter notre famille et apporter un petit présent. Tout le monde avait été très poli mais nous nous en étions tenu à cela. Après cette visite initiale, nous ne voyions que très rarement nos voisins, à moins qu’on se trouvait à mettre nos poubelles dehors en même temps ! Nous avions pourtant participé à quelques événements de quartier mais aucun de nos voisins immédiats n’étaient venus. Il nous fallait agir si nous voulions apprendre à les connaître! C’est ainsi que nous avions pris la décision d’organiser quelque chose à l’occasion des fêtes de Noël, quelque chose d’assez naturel chez nous mais pas du tout de coutume ici. Sur l’invitation, nous avions pris soin d’expliquer qu’il s’agissait d’une tradition dans notre culture et que nous serions ravis de la partager avec eux s’ils voulaient bien accepter de venir.

“Merci pour votre invitation mais je suis Bouddhiste donc je ne pense pas pouvoir venir.” La première réponse ne fut pas très encourageante. Mais nous avons quand même prié et de manière inattendue, 11 personnes sur les 12 que nous avions invitées sont venues, y compris la personne qui avait dit qu’elle ne viendrait pas car elle était Bouddhiste

Nous avons commencé par les présentations, quelque chose de très important dans le contexte japonais. Un peu plus tard, un de nos voisins qui joue du piano a suggéré que nous chantions tous ensembles les cantiques de Noël.

Nous avons appris que certains de nos voisins vivaient côte à côte depuis 19 ans mais ne se connaissaient pas par leurs noms! Nous étions dans un quartier-nous venions de le réaliser- où les gens ne souhaitaient pas être dérangés et accordaient beaucoup d’importance à leur vie privée. Bien sûr nous voulions respecter la culture locale autant que possible mais nous comprenions que si nous voulions nouer des liens avec nos voisins pour conduire à des échanges spirituels, il nous faudrait passer outre certaines règles culturelles locales.

La fête s’est bien passée et tout le monde était d’avis pour dire qu’ils avaient passé un bon moment; certains exprimèrent aussi le désir de se rencontrer à nouveau.

Puis en 2020, le coronavirus fit son entrée et tous nos plans de journées-barbecues avec nos voisins tombèrent à l’eau. On ne vit presque plus nos voisins à partir de ce moment-là. Les chances d’organiser une autre fête à Noël étaient très minimes. Ma femme décida de cuisiner des gâteaux de Noël (pain stollen) et de les distribuer aux voisins en laissant une note pour expliquer que nous étions désolés mais que cela remplaçait la fête de Noël pour cette année! Nous avions également glissé un petit flyer qui explique ce qu’est Noël.

Nous avons reçu quelques réponses chaleureuses, mais la meilleure a été celle d’une voisine qui nous a envoyé un courriel pour nous donner de ses nouvelles. Elle avait eu une année difficile et on lui avait diagnostiqué une grave maladie dégénérative. Mais elle a déclaré : « Dans mon c?ur, je veux toujours être jeune – être jeune est un état d’esprit. » Et elle nous a envoyé un enregistrement d’elle chantant un poème qui parlait de ce sujet, interprété dans un style traditionnel japonais. C’était son « cadeau de remerciement » pour nous.

Nous avons recherché le poème et avons remarqué certains liens avec des thèmes bibliques. Nous lui avons envoyé une réponse dans laquelle nous avons apprécié le poème et fait quelques liens avec 2 Corinthiens 4:13-16. La fois suivante où ma femme l’a vue, cette dame l’a remerciée et a fait un commentaire sur la croix.

Prudents quant à sa santé, et en raison des dernières d’annonce d’état d’urgence dans notre région, nous n’avons pas pu revoir notre voisine récemment, mais priez avec nous pour que les mots de la Bible qu’elle a lus agissent dans son c?ur.

Par C, missionnaire OMF

Et Si On Priait Pour le Japon?

  • Priez pour que l’Évangile se propage vers tous nos voisins, alors que nous continuons de chercher à les voir et d nouer des relations.
  • Priez pour cette voisine en particulier afin que la Parole de Dieu agisse dans son c?ur.
  • Priez que Dieu donne aux missionnaires et aux églises du Japon la créativité nécessaire pour savoir comment toucher leur entourage.

Partager cette publication

Participez

Avoir des questions? Envoyez-nous un e-mail.

Pour vous aider à mieux servir, veuillez remplir tous les champs (obligatoires). Votre requête sera transmise à l’équipe OMF compétente.

Contact Form - FR

En cliquant sur Soumettre, vous acceptez que nous traitions vos informations conformément aux termes de notre politique de confidentialité.

Vous êtes sur le site d’OMF International.
Nous avons un réseau de centres à travers le monde.
Si votre pays/région ne figure pas dans la liste, veuillez sélectionner notre site international.