Nouvelles et récits

ព័ត៌មាននិងរឿងផ្សេងៗ

De l’Absence de Croyants à une Église Florissante chez les Pwo Karen

Développer des mouvements d’église  dans de nouvelles régions peut prendre beaucoup de  temps, ou pour être plus exact, cela se fait dans le temps de Dieu. Louise et Jim Morris peuvent en témoigner.

De 1957 à 1971, ils ont travaillé sans relâche parmi le peuple Pwo Karen, dans le nord de la Thaïlande.

Lorsqu’ils ont démarré,  on ne comptait alors aucun chrétien parmi les Pwo Karen, aucune Bible ni même de  langue écrite.

Jusqu’en  1971, on ne voyait toujours aucune église karen visible alors que pendant 14 ans, Louise et Jim n’avaient cessé de prier, de chercher à connaître la culture karen, de s’engager auprès de la population et de  partager l’Évangile. En 1965, cinq personnes avaient été baptisées, mais toutes, sauf deux, avaient rebroussé chemin, trouvant la « voie de Jésus » trop difficile. Toutes les “portes d’entrée” que les missionnaires avaient essayées, de la médecine au chant, avait été arrêtées ou alors les gens avaient préféré la “porte” au message qui l’accompagnait.

LA PERCÉE SEMBLAIT TARDER.

En 1971, suite à une invitation, Louise et Jim acceptèrent d’aller enseigner dans un Institut Biblique en Thaïlande.

Encouragés par leurs collègues qui s’étaient engagés à prier quotidiennement pour les Pwo Karen, ils retournèrent dans la région quelques années plus tard, en 1974 pour constater qu’entre temps Dieu avait fait croitre les  graines de l’Évangile. Mme Dee, ainsi que son fils et sa fille, s’étaient convertis au milieu des années 60; seuls croyants dans leur village de Prosperity Fields, ils avaient malgré tout persévérer dans la foi pendant de nombreuses années. Leur vie chrétienne et leurs prières exaucées avaient été un témoignage pour leurs voisins au point où, lors de leur visite, Louise et Jim trouvèrent plusieurs  voisins de Mme Dee prêts à se donner à Christ

 Ils commencèrent alors à se réunir les dimanches et quelque temps plus tard, ils purent construire une église dans le village où ils  accueillirent une trentaine de participants.

UNE FOIS L’ÉGLISE VISIBLE ÉTABLIE, L’ŒUVRE DE L’ÉVANGILE AVANÇA.

Jim et Louise retournèrent à Striped Creek, un autre village où les médicaments qu’ils avaient autrefois apportés avaient été reçus avec reconnaissance- contrairement au message de l’Évangile- mais cette fois-ci, Geekay, un de leurs voisins montra  un certain intérêt pour l’Évangile.

Jim pu alors le diriger vers  la nouvelle église de Prosperity Fields. Geekay s’était rendu compte  que la « voie de Jésus » fonctionnait pour d’autres Karens et s’était donc tourné vers Christ de lui-même. Peu après, Geekay aida Jim à traduire l’Evangile de Marc en karen. Deux autres familles se tournèrent vers Christ et il ne fallut pas  longtemps pour qu’une vingtaine de personnes se réunissent à Striped Creek pour les cultes du dimanche.

Chaque fois qu’un Karen parlait de l’Évangile à un autre, ou parlait des membres de sa famille qui suivaient Jésus avec succès,  l’Évangile progressait.

Louise Morris a écrit :  » Dieu avait répondu à  nos prières et agissait comme nous ne l’avions jamais vu auparavant. C’était bien au-delà de nos capacités. Dans des villages que nous n’avions jamais visités, des gens donnaient leurs vies au Seigneur. »

QUEL FUT ALORS LE RÔLE DES MISSIONNAIRES?

Jim et Louise encouragèrent et formèrent les nouveaux croyants. Ils leur apprirent notamment à lire et même à tenir un livre – autant de nouvelles expériences pour de nombreux Pwo Karen.

 Jim et Louise produisirent des livrets illustrés sur des sujets tels que « Que fait un chrétien ? », ainsi qu’une série de desseins  avec légendes couvrant l’histoire de la Bible de la Genèse à l’Apocalypse.  Comme il n’y avait pas d’Institut Biblique local approprié, ils réunirent les dirigeants karens une fois par mois pour un temps d’enseignement intensif.

Les missionnaires ont également apporté leur aide lorsque de nouveaux problèmes sont apparus. Quand l’un des chrétiens a voulu se marier, Jim et Louise ont aidé à élaborer un modèle de mariage chrétien karen. Son succès a permis de lever un obstacle important à la croyance des jeunes gens, qui pensaient que suivre le Christ nuirait à leurs perspectives de mariage.

Pendant tout ce temps, le mouvement de l’église s’accélérait et Dieu prouvait Sa fidélité. Un jour, des messagers sont venus inviter Jim et Louise dans un village dont ils n’avaient jamais entendu parler. Au cours de leurs premières années dans la région, ils avaient en leur possession plusieurs tourne-disques ainsi que des disques qui expliquaient l’Évangile. Ils en avaient vendu quelques-uns mais n’avaient vu aucun résultat.

C’EST ALORS QU’ILS VIRENT ENFIN LE FRUIT DE LEUR LABEUR.

Il s’avéra que Jot Saw, celui qui les avait invités, avait entendu l’Évangile pour la première fois grâce à l’un de leurs tourne-disques qu’il avait acheté par curiosité à un homme de la région de passage dans son village.

Après de nombreuses années, le tourne-disque ne fonctionnait plus, mais Jot Saw s’intéressait toujours à ce Jésus dont il avait entendu parler. Un jour, son voisin lui dit : « Tu sais, les parents de ma femme, dans le nord, n’adorent plus les esprits. Ils adorent maintenant Jésus. Le missionnaire blanc leur enseigne. »

C’est alors que Jot Saw l’avait fait appeler. Les parents du voisin étaient la famille de Mme Dee. Lorsque Jim arriva, Jot Saw se convertit à Christ et conduisit ensuite Jim chez cinq de ses voisins, qui se convertirent tous à Jésus.

Ce fut les débuts d’une nouvelle église dont le témoignage conduisit dans les années 1990 à l’implantation d’églises dans une trentaine de villages des environs !

Aujourd’hui, il existe un mouvement d’églises dynamiques parmi les Pwo Karen dans le nord de la Thaïlande. Nous continuons à prier pour eux et à travailler avec eux pour qu’ils puissent toucher les membres de leur propre groupe ethnique et au-delà ».

Cliquez ici pour lire le mémorial de Jim Morris  (en anglais) qui est parti rejoindre Son Seigneur et Sauveur.

Partager cette publication

Participez

Avoir des questions? Envoyez-nous un e-mail.

Pour vous aider à mieux servir, veuillez remplir tous les champs (obligatoires). Votre requête sera transmise à l’équipe OMF compétente.

Contact Form - FR

En cliquant sur Soumettre, vous acceptez que nous traitions vos informations conformément aux termes de notre politique de confidentialité.

Vous êtes sur le site d’OMF International.
Nous avons un réseau de centres à travers le monde.
Si votre pays/région ne figure pas dans la liste, veuillez sélectionner notre site international.