Nouvelles et récits

ព័ត៌មាននិងរឿងផ្សេងៗ

Les Missionnaires ont-ils besoin d’Être Parfaits?

Il y a quelques années, alors que je prêchais sur les caractéristiques des anciens dans l’Église selon le livre des Éphésiens, j’ai pris une illustration tirée du roman de Tom Wolfe “The Right Stuff,”  qu’Hollywood a plus tard mis en film sous le même nom (L’Étoffe des Héros en français). Le livre parle des premiers astronautes de la NASA et les qualifications nécessaires pour servir à ce niveau dans des postes extrêmement exigeants. A l’époque, les USA dépensaient une fortune dans son programme spécial et la NASA cherchait donc à recruter les meilleurs candidats, ou ceux qui avaient ce qu’il faut, « les bons trucs » en quelque sorte. Il était entendu dès le début que les meilleurs candidats sélectionnés du pays allaient servir les intérêts de l’Amérique dans la course à l’espace. Ce que j’essayais de montrer dans mon sermon c’est que tout comme les sept astronautes d’origine devaient avoir  “ les bons trucs” pour répondre aux exigences d’un travail exceptionnel, Dieu Lui aussi cherche des hommes et des femmes qui ont « les bons trucs »  pour assurer un rôle de leadership dans l’Église.

APPEL, ENGAGEMENT, CARACTÈRE, COMPÉTENCES

Ce même concept important tourne  dans ma tête alors que nous cherchons à mobiliser les bons  candidats qui ont  “ce qu’il faut” pour servir en tant que missionnaires en terre étrangère. Je développe des relations de coaching avec les personnes ou les couples qui sont candidats pour partir à l’étranger. J’approfondis doucement les domaines liés à leur appel, leur engagement, leur caractère et leurs compétences.
Ce processus peut être très différent selon les personnes que j’apprends à découvrir au fur et à mesure de nos divers échanges téléphoniques. Être flexible, prêt à être enseigné, avoir un caractère pieux, être compatible avec les valeurs d’OMF, avoir la  volonté de servir, une bonne éthique de travail, le respect de l’autorité, la capacité à travailler en équipe, tout cela fait partie des nombreux traits de caractère ou des « bons trucs » que nous espérons trouver chez ceux qui veulent servir à long terme en Asie avec OMF. Contrairement à la langue ou à des compétences ministérielles particulières, on ne peut pas enseigner ces caractéristiques.

DEVENIR MISSIONNAIRE
Ces candidats qualifiés ont généralement tendance à se démarquer au cours du processus de coaching, mais ils peuvent encore avoir divers obstacles à surmonter avant d’arriver sur le terrain ou d’atteindre leur efficacité optimale. Ces obstacles peuvent être des dettes importantes à régler, des antécédents dysfonctionnels, des lacunes en matière d’éducation, un manque d’expérience dans le ministère, une base ecclésiale minimale, avoir encore des enfants à élever/éduquer, peu d’expérience dans le travail/vivre & servir à l’étranger, des problèmes de santé, un manque de formation biblique, une mauvaise compréhension de la mission, des problèmes relationnels non résolus……
Mon rôle est de cheminer avec les candidats potentiels pour les aider à discerner ces questions et gérer les différentes choses qui pourraient encore les retenir, en supposant qu’ils présentent déjà les caractéristiques essentielles que nous recherchons chez les candidats. Tout cela se fait sur plusieurs mois, voire plusieurs années avant que les postulants ne soient pris en charge par le service qui gère les candidats, et qui les soumet ensuite à une procédure de sélection très rigoureuse.
Ensemble, nous travaillons en équipe pour favoriser le développement personnel et la découverte de soi de chaque candidat, tout en demandant à Dieu d’identifier et d’équiper ceux qu’Il appelle à servir comme ouvriers dans Sa moisson. Nous sollicitons vos prières pour ces nouveaux missionnaires potentiels. Même s’ils ont tout ce qu’il faut, ils ont encore de nombreux défis à relever.

PAS DE MISSIONNAIRES PARFAITS
Il n’existe pas d’astronautes ni de responsables d’églises parfaits et sûrement pas de missionnaires parfaits non plus. Mais par la grâce de Dieu, Il équipe ceux qu’Il appelle et nous cherchons ceux qui sont réceptifs à ce processus. On peut rappeler ici que le premier astronaute de la NASA à être envoyé dans l’espace était un singe, ce qui nous rappelle que Dieu peut utiliser ce qu’il veut ou qui Il veut pour accomplir Ses desseins éternels. Que nous ayons beaucoup de sagesse pour discerner ces choses et faire preuve de  grâce au bon moment.

Mike McGinty a vécu au Japon avec sa femme, Rowena, pendant 34 ans, au service d’OMF International dans le cadre de divers projets ministériels. Il est originaire du Texas, mais il réside actuellement dans la région de Denver, CO, où il continue à travailler avec OMF pour équiper les ouvriers de l’Évangile au Japon. Si vous voulez en savoir plus sur le Japon, visitez le blog de  Mike sur: https://ippoipposteps.com/
Par Mike McGinty

Partager cette publication

Participez

Avoir des questions? Envoyez-nous un e-mail.

Pour vous aider à mieux servir, veuillez remplir tous les champs (obligatoires). Votre requête sera transmise à l’équipe OMF compétente.

Contact Form - FR

En cliquant sur Soumettre, vous acceptez que nous traitions vos informations conformément aux termes de notre politique de confidentialité.

Vous êtes sur le site d’OMF International.
Nous avons un réseau de centres à travers le monde.
Si votre pays/région ne figure pas dans la liste, veuillez sélectionner notre site international.