Nouvelles et récits

ព័ត៌មាននិងរឿងផ្សេងៗ

Dieu m’a utilisé comme réponse à ma propre prière

La prière est puissante. Elle peut être dangereuse, mais c’est aussi un privilège. Et c’est par la prière que mon voyage au Japon a commencé, bien avant que je vienne ici pour servir avec l’OMF.

Lors de ma première visite au Japon, j’ai été entouré par la beauté du printemps. Les fleurs écloraient et de nouvelles feuilles vertes émergeaient comme des signes de vie après l’hiver froid et enneigé. J’ai profité de paysages à couper le souffle au Japon, de bains naturels dans des sources thermales et de plats locaux. J’ai rencontré des personnes adorables et j’ai apprécié l’hospitalité locale. J’ai ramassé quelques petits souvenirs à ramener à mes amis et ma famille, mais je suis revenu du Japon avec quelque chose de plus que ce que j’attendais : un fardeau. Un fardeau pour le peuple japonais et les besoins spirituels de cette nation.

Alors, j’ai commencé à prier pour le Japon. Pendant que je priais, mon amour pour ce peuple grandissait. Je voulais que plus de Japonais entendent la bonne nouvelle de Jésus, mais cela nécessitait que des gens soient envoyés pour leur annoncer. J’ai donc prié précisément pour cela (Romains 10:14-15). Après tout, prier selon les Écritures est puissant, et j’avais confiance que Dieu répondrait.

Pendant que je continuais à prier et à en apprendre davantage sur les besoins spirituels du Japon, j’ai commencé à me connecter avec des missionnaires travaillant au Japon. Je me suis inscrit à leurs lettres de prière, lisant à propos de leurs joies et de leurs luttes, de leurs maladresses linguistiques embarrassantes et de leurs avancées spirituelles. J’ai commencé à prier avec eux depuis chez moi en suivant leurs mises à jour régulières. Cela m’a aidé à mieux comprendre le Japon et son peuple, et cela a été un privilège de voir Dieu à l’œuvre, y compris de manière inattendue.

Une chose à laquelle je ne m’attendais pas était que Dieu pourrait vouloir me considérer comme faisant partie de la réponse à ma propre prière pour le Japon. Maintenant, des années après cette première visite au Japon, je sers avec l’OMF. Je ne serais pas dans cette aventure si Dieu n’avait pas changé mon cœur et m’avait incité à demander : « Seigneur, veux-tu m’envoyer ? » Et je ne pourrais pas continuer ce voyage sans le soutien continu en prière de nombreuses autres personnes.

Comment Dieu changera-t-il ton cœur pendant que tu pries pour sa mission dans le monde ?

Par Erin, une missionnaire de l’OMF.

Partager cette publication

Participez

Avoir des questions? Envoyez-nous un e-mail.

Pour vous aider à mieux servir, veuillez remplir tous les champs (obligatoires). Votre requête sera transmise à l’équipe OMF compétente.

Contact Form - FR

En cliquant sur Soumettre, vous acceptez que nous traitions vos informations conformément aux termes de notre politique de confidentialité.

Vous êtes sur le site d’OMF International.
Nous avons un réseau de centres à travers le monde.
Si votre pays/région ne figure pas dans la liste, veuillez sélectionner notre site international.