Chaque année, à la veille du Nouvel An lunaire, nous organisons un dîner spécial au Pearl Family Garden. Bien que la veille du Nouvel An lunaire soit un temps de réunion de famille, certaines personnes sont éloignées de leur famille, d’autres n’ont aucun parent et d’autres encore ont des familles mais choisissent d’être avec nous.

Lorsque nous demandons aux femmes : « Que pensez-vous du Nouvel An lunaire ? », la plupart d’entre elles trouvent que c’est stressant car elles ne peuvent s’offrir de beaux cadeaux ou donner des enveloppes rouges contenant de l’argent. Les femmes mariées ou divorcées ne sont pas censées se présenter chez leurs parents le soir du Nouvel An chinois.

Cette année, plus de 25 femmes sont venues au wei lu (qui signifie « rassemblement autour du poêle »). Le repas a été préparé par une chrétienne de l’église Wanhua Pain de Vie. C’est la deuxième année qu’elle prépare le repas pour nous, nous évitant ainsi d’avoir à cuisiner ou à réchauffer des aliments. À cause du Covid, nous avons décidé d’être prudents. Tout le monde a dû porter un masque et éviter de parler en s’avançant pour être servi. Nous avons également demandé à des personnes de servir la nourriture plutôt que d’avoir un buffet à volonté. Tout le monde a été coopératif et la nourriture a été distribuée de manière ordonnée.

Après avoir mangé, nous avons joué à des jeux préparés par Rixin (étudiant du séminaire) : faire passer des billes avec des baguettes, regarder une photo d’un plateau d’objets pendant 10 secondes, puis se souvenir du plus grand nombre d’objets possible…. Rixin a dirigé un court temps de partage en demandant aux dames ce dont elles étaient reconnaissantes pour l’année écoulée, ce qu’elles voulaient abandonner, et quels étaient leurs nouveaux objectifs pour 2021.

J’ai été touchée de voir Apple et son fils, Guo, au dîner. Apple est une mère célibataire souffrant de troubles cognitifs. Nous la connaissons depuis de nombreuses années, mais jusqu’à la fin de l’année dernière elle n’était pas très amicale envers nous. Elle assiste régulièrement à nos réunions du jeudi. Son fils Guo est âgé de quatre ans et a des problèmes de développement, mais ce jour-là, il s’est amusé à jouer à un jeu simple que notre collaboratrice, Edna, avait préparé pour lui et pour les filles des Niederberger.

–Sinee Teo
Ministère Pearl Family Garden (PFG)
(Taipei, Nord Taïwan)

Start typing and press Enter to search