Le 15 mars prochain, cela fera un an que la ville de Quezón dans le Grand Manille aux Philippines est en quarantaine et même si la visite d’églises et de projets d’implantations d’églises m’a grandement manqué au cours de cette année, les rapports que j’ai reçus m’ont par ailleurs beaucoup encouragé. Ma  situation me rappelle celle de l’Apôtre Jean qui a écrit l’Épitre de 2 Jean à une église qu’il connaissait très bien. Sa troisième lettre aussi encourageait un chrétien influent qu’il connaissait bien et chacune de ses lettres se termine ainsi:

Quoique j’eusse beaucoup de choses à vous écrire, je n’ai pas voulu le faire avec le papier et l’encre; mais j’espère aller chez vous, et vous parler face à face, afin que notre joie soit parfaite. 2 Jean 1:12 (LS)

J’aurais beaucoup de choses à t’écrire, mais je ne veux pas le faire avec l’encre et la plume. J’espère te voir bientôt, et nous parlerons face à face. 3 Jean 1:13–14 (LS)

Jean voulait en dire plus à cette église et à cet homme mais il ne voulait pas le faire par écrit. Il préférait exprimer son désir de les voir dans un futur proche pour continuer la conversation en personne.

Moi aussi je préfère aborder des sujets spirituels importants en personne, lorsque la présence physique permet d’avoir des discussions profondes. Dans sa deuxième lettre, Jean mentionne aussi que de telles rencontres sont le sujet d’une grande joie.

Communiquer “du bout des doigts aux yeux” n’est pas la même chose que de communiquer face à face mais cela permet toutefois de partager quelques nouvelles, ce qui est toujours un sujet de joie et d’actions de grâces. Le rapport qui suit illustre bien cette option.

Forcer A Se Réinventer

Le pasteur James* implante une église dans un bourg agricole aux Philippines, le genre d’endroit où la connexion Internet n’est pas très bonne pour utiliser des plateformes comme Zoom et où peu d’adultes travaillent en ligne.

Avant la pandémie, vingt-cinq personnes participaient aux activités de l’assemblée, mais à cause du virus, bon nombre de rassemblements religieux furent annuler, ce qui obligea le pasteur James à réinventer son ministère. Grâce à Facebook et à Messenger, il put apporter un accompagnement spirituel à cinq familles et à d’autres personnes  et leur enseigna comment conduire des temps de prière, d’adoration et d’étude de la Parole dans leurs maisons. Grâce à ce soutien, les croyants continuent de grandir dans la foi, les familles supportent mieux le confinement et à présent le ministère de l’église touche quatre vingt personnes. Il témoigne qu’à cause de la pandémie, le changement d’approche au ministère a porté au final plus de fruit en une année que toutes les années passées à organiser des activités ordinaires.

Dans L’attente de Ce Jour

Comme vous pouvez vous en douter, j’aimerais beaucoup visiter cette communauté et parler avec le pasteur James. J’ai hâte de voir de mes propres yeux ce que Dieu fait là-bas, mais pour le moment, ce n’est pas possible alors je continue de me servir de mon clavier d’ordinateur et de mon écran pour communiquer avec lui… en attendant le jour où je pourrai à nouveau visiter les églises et ceux qui les implantent.

–Andy Smith

Et si on priait pour les Philippines?

– Rendons grâce au Seigneur pour la vie du pasteur James et pour les responsables d’églises aux Philippines qui ont su si bien s’adapter au changement de l’année passée pour aider leurs assemblées à tenir ferme dans le Seigneur

– Louons Dieu pour la vie de toutes les nouvelles personnes qui se sont ajoutées à l’église de Pasteur James et prions qu’elles continuent de grandir dans leur vie de disciples de Jésus.

– Prions pour la joie d’un retour proche aux rencontres en face à face et pour la sagesse pour savoir tirer les leçons apprises pendant ce temps de pandémie pour que l’église continue de grandir.

*le nom a été changé

Andy Smith a servi comme coordinateur international pour l’évangélisation au cours des dernières années. Auparavant, il a passé 16 ans à implanter des églises, à fournir un leadership sur le terrain et à former d’autres implanteurs d’églises aux Philippines. Il a commencé à animer des événements de formation dans toute l’Asie de l’Est avant de devenir le coordinateur international pour l’évangélisation.

Start typing and press Enter to search