Le Festival de la Neige de Sapporo est un grand évènement à Hokkaido. Des visiteurs de tout le Japon et même du monde entier viennent voir ces énormes sculptures de neige (de grandes sculptures de neige qui mesurent entre 12 et 15 mètres de haut).

Pendant mes cours de langue à plein temps, j’ai eu la chance de pouvoir me porter volontaire pour aider à faire une sculpture; l’équipement et la formation étaient fournis. Au cours des trois premières semaines de la période de construction, j’étais en équipe avec d’autres bénévoles plus expérimentés que moi, pour travailler sur les différents morceaux de la sculpture. Nous avons fait une sculpture du train à grande vitesse d’Hokkaido.

En plus d’apprendre l’art de la sculpture, j’ai pu mettre à profit le peu de japonais que je connaissais pour parler avec mes coéquipiers pendant le travail et pendant les pauses. Un des bénévoles rencontrés là-bas a rejoint par la suite notre cours de Cantonais et s’est joint à nous lors d’autres évènements organisés dans notre implantation d’église.

Après avoir appris la sculpture sur neige, j’ai essayé de le faire dans mon jardin; je fais de petites sculptures et chaque hiver à présent, je construis une chapelle en forme d’igloo. Non seulement faire ces sculptures et ces igloos est devenu mon passe-temps, mais ça m’aide aussi à relâcher le stress. C’est maintenant devenu une tradition familiale à chaque hiver.

Pour préparer l’igloo, je passe des jours et des nuits avec mon fils pendant mon temps libre à sculpter des blocs de glace et à utiliser des pelles dentées pour faire les formes. On a même utilisée une brique de lait pour faire des glaçons de couleur pour décorer notre igloo et on a rajouté des petites lumières. Cet igloo nous a servi de passerelle avec le quartier—les jeunes enfants s’arrêtaient pour le regarder et ça nous a permis d’entamer des conversations avec les gens du voisinage.

Une de nos voisines nous a avoué qu’elle avait eu peur un soir quand elle rentrait chez elle mais lorsqu’elle vit de loin les lumières de notre igloo, elle se sentit en sécurité et repris espoir. On a pu alors lui partager notre témoignage et l’espérance que nous avons en Jésus.

Le froid et la grande quantité de neige à Hokkaido restent un grand défi pour beaucoup de gens. Nous remercions Dieu de nous donner un moyen de profiter du froid et de la neige chaque année. Nous Le remercions également de nous aider à faire de cela un moyen d’entrer en contact avec les gens.

–Envoyé par un missionnaire OMF

Et si on priait pour le Japon?

  • Priez que les chrétiens au Japon trouvent de nouveaux moyens d’apporter la Bonne Nouvelle à leurs voisins.
  • Priez que Dieu suscite d’autres personnes à venir servir au Japon ; des ouvriers qui pourront utiliser leurs dons et leurs talents pour toucher les gens.
  • Priez pour les Japonais qui croisent des chrétiens sur leur route, pour que le Saint Esprit agisse dans leurs cœurs et leur donne le désir de connaitre le Dieu de la Bible.

Start typing and press Enter to search