On venait tout juste de déménager dans notre petite ville (pop. 27.000 habitants) au nord du Japon. Je cherchais des moyens de rencontrer les gens alors je me suis promené dans le quartier en priant et en réfléchissant à quelques idées. Je vis une annonce, toute seule accrochée à un panneau : “recherche musiciens pour un groupe local!” Etait-ce là ce que je recherchais?

Quelques jours plus tard, je rencontrai le leader du groupe dans un studio de répétition. C’était un graphiste professionnel mais également un musicien talentueux, fan de musique folk, country et rock classique. De mémoire, il m’a chanté “Take It Easy” du groupe Eagles et Tears in Heaven” d’Eric Clapton.

Joue moi un morceau,” me demanda-t-il.

Je pris ma guitare pour lui chanter un chant de louange de Tim Hughes Happy Day”, un chant qui parle de la joie de célébrer la résurrection de Jésus.

Waouh, j’aime trop! Viens jouer dans notre groupe!”

C’est ainsi que commença mon aventure comme membre d’un groupe de musique dans un village japonais. On joua un mélange éclectique de musique country américaine que je ne connaissais pas avant, John Denver et Elton John. Je ne m’étais jamais considéré comme chanteur auparavant mais je me rassurais en me disant qu’en tant qu’anglophone, ça couvrirait tous mes péchés musicaux.

Après quelques semaines de répétitions, les dates étaient programmées. Dans les zones rurales comme les nôtres, les salles sont toujours heureuses d’accueillir des groupes de musique; c’est ainsi que je me retrouvai à jouer dans des salles communales, des restaurants, dans des radios locales et même dans des maternelles, et chaque fois que j’en avais l’occasion, je jouais Happy Day”, et parlais de la joie d’être chrétien et de savoir que Jésus est ressuscité des morts et que nous avons une espérance au-delà du tombeau.

C’était la première fois que tous les membres du groupe entendaient des chants chrétiens ou passaient du temps avec un chrétien ou avec un étranger et bien sûr cela a donné lieu à toutes sortes de questions sur le sens des paroles, sur les vidéos YouTube de musique chrétienne que je partageais avec eux pour nous entrainer.

C’est à cela que ressemble l’église?”

Est-ce que tu chantes chaque semaine?”

Tu connais combien de chansons?”

Est-ce que tout le monde connait les chansons?”

C’est quoi Pâques?”

Plus tard je leur ai proposé autre chose: ”et si on faisait un échange de langues? Je vous aide à apprendre l’anglais et vous m’aidez à apprendre le japonais?”

Et c’est ainsi que débuta une autre étape—des cours hebdomadaires de japonais et d’anglais avec les membres du groupe. Je me servais de livres chrétiens bilingues pour enfants et de la Bible pour nous aider dans la pratique de la lecture. Par la suite, nous avons formé un groupe de femmes pour l’étude de l’anglais et de la Bible dirigé par une autre missionnaire (dont la première participante était la femme du leader du groupe) et qui a conduit ensuite à des temps de lecture de la bible en tête-à-tête avec une autre femme qui était particulièrement frappée par les histoires sur Jésus. Dieu seul sait quelle sera la prochaine étape.

Utiliser Vos Dons

Qu’est-ce qui vous passionne?

J’ai toujours eu une passion pour la musique mais jamais je n’aurais pu imaginer où cette passion me mènerait. La clé n’est pas simplement de poursuivre une passion—tout le monde peut le faire—mais plutôt de s’en servir de manière délibérée comme un tremplin pour semer l’Evangile. C’est l’une des valeurs d’OMF au Japon: partager Christ en parole et en action—proclamer l’Evangile et faire de nos vies un témoignage.

Pourquoi ne pas prier que Dieu se serve de vos dons et de vos passions pour Sa gloire?

Et si on priait pour le Japon?

  • Priez que Dieu utilise vos passions et vos dons pour Sa gloire.
  • Priez pour tous les gens dans cette histoire, pour que Dieu aient un impact dans leurs vies et bâtisse Son Eglise.
  • Priez que d’autres personnes servent Dieu au Japon au travers de leurs passions et de leurs talents.

Start typing and press Enter to search