Combien de fois êtes-vous allé sur Google pour poser une question que vous n’osiez poser à quelqu’un que vous connaissiez?

Les gens cherchent des réponses à leurs questions et il y a de fortes chances que ce n’est pas à vous ni à l’église qu’ils les poseront mais qu’ils se tourneront plutôt vers Internet.

L’évangélisation numérique nous offre une occasion unique de toucher ceux qui ne connaissent pas encore Jésus.

Reinout van Heiningen, Missionnaire OMF en Thaïlande écrit ceci:

40% de Thaïlandais ont accès à Internet, principalement par leur téléphones portables. En moyenne, les gens passent quatre heures et six minutes par jour à se connecter depuis leurs portables dont trois heures et quarante-six minutes sur les réseaux sociaux et seulement vingt minutes à naviguer sur les sites.

Si l’on additionne tous ces chiffres, on voit clairement le potentiel énorme que pourrait avoir un ministère via Internet en Thaïlande, pays où plus de 66 millions de personnes ne connaissent pas encore le Seigneur Jésus-Christ comme Sauveur, ce qui représente un public à cibler énorme. De plus, le ministère par Internet soutient tous les efforts d’évangélisation et d’implantation d’églises conduits par OMF Thaïlande, par les autres agences missionnaires et par l’Eglise Thaïlandaise. Ce ministère s’étend même au-delà des frontières puisqu’il soutient aussi l’Eglise Thaïlandaise et le ministère de la diaspora dans le monde.”

On se sent plus en sécurité lorsqu’on envoie un message direct que d’entrer dans une église. L’évangélisation numérique permet de garder l’anonymat et peut devenir une excellente porte d’entrée pour des gens qui veulent en savoir plus sur le christianisme, désirent poser des questions et commencer par engager une réflexion, tout en restant dans l’intimité de leurs foyers.

Une équipe OMF à tester les pubs Facebook en plusieurs langues et les résultats ont été très positifs.

« Au cours des cent dernières années, nous avons eu recours aux médias pour partager efficacement l’Evangile. Aujourd’hui, nous pouvons le faire à moindre coût, avec un meilleur ciblage et une meilleure interaction. Chaque équipe devrait inclure cette stratégie pour mieux toucher les gens qui sont au loin »,  explique Ray, un autre missionnaire OMF.

Et si, dans un monde numérique, cela voulait dire partager l’espoir qui nous fait vivre  avec les 300 millions d’internautes qui se trouvent en Asie de l’Est ??

Merci de prier pour tous les efforts en matière d’évangélisation numérique dans toute l’Asie de l’Est aujourd’hui! Beaucoup de  gens trouvent Jésus sur Internet.

Start typing and press Enter to search