A Taïwan, si vous voulez vous faire des amis parmi vos voisins, alors achetez beaucoup de fruits ; telle fut notre conclusion à la fin de notre première année passée là-bas.

“tenez, nous avons acheté plein de goyaves, voila pour vous!”

“venez, on a un énorme ananas pour vous.”

“au fait, prenez quelques pommes.”

Oncle & Tante sont des voisins de quartier; on les voit souvent et on a même eu l’occasion de leur parler et de passer les voir chez eux. Depuis quelques temps, chaque fois qu’on se croise ou qu’on leur rend visite, ils nous donnent des fruits. Pas ces fruits rares ou chers (qu’on trouve sûrement aussi à Taïwan) mais plutôt des sacs remplis de fruits du marché. Au début ça nous faisait bizarre mais on a vite compris que le fait de donner des fruits comme ça en toute simplicité était un signe  que nous avions établis une relation ; c’est une manière indirecte à la Taïwanaise de dire: “soyons amis”. Alors nous aussi de notre côté, on essaie de leur donner des fruits pour dire “d’accord!”.

– Sam Chrisp, Equipe des Nouveaux Ouvriers

(Taichung, au Centre de Taïwan)



Start typing and press Enter to search