Watercolour Pictures J’ai quitté la Thaïlande fin mars pensant que je ne serais chez moi à Singapour que pour une semaine mais avec la pandémie, je n’ai pas pu repartir en Thaïlande.

Mais bien que je ne sois pas là en personne, Dieu a pourvu à de nouvelles méthodes innovantes pour que je puisse continuer de Le servir, même de loin!

Par la grâce de Dieu, je peux continuer mon stage avec OMF grâce aux différentes plateformes en ligne. Depuis le mois d’avril je suis en contact avec le ministère “Third Culture Kid” et je continue de donner des cours de danse et de théâtre à un groupe de filles chaque semaine. Mes mentors m’ont également mis en contact avec une femme chrétienne thaïlandaise qui m’enseigne le  Thai deux fois par semaine. A partir de mi-juin, je serai un peu plus occupée car le ministère avec lequel mes mentors sont impliqués– Sattha ministry –  organise la venue d’une équipe  de prière Internationale en remplacement d’une équipe de sport internationale qui vient d’habitude chaque année au mois de juillet (mais qui n’a pas pu venir cette année en raison du COVID-19).

S’adapter Pendant cette Période…

J’ai du gérer pas mal de stress, d’inquiétude et de déceptions au cours de ces derniers mois. Un peu comme tout le monde, j’étais très impatiente au début de l’année puisque je m’attendais à de nouvelles choses mais l’anticipation et l’enthousiasme à l’idée de participer à un ministère interculturel  en  Thaïlande a fait place à des changements de programme suivis de moments de déception.

Pourtant, avec le recul je peux vraiment voir que Dieu me tenait la main depuis le début. Deux semaines avant de rentrer à Singapour, ma famille d’accueil m’avait emmenée avec elle dans le sud de la Thaïlande, dans un endroit magnifique en bord de mer entouré de plages! J’ai pu aider aussi à la semaine des cours à domicile (une semaine où nous planifions et organisons les prochains cours des enfants de missionnaires   pour qu’ils puissent vivre l’expérience d’une situation en salle de classe). Ça m’a permis de faire la connaissance de deux autres personnes géniales en mission à court-terme, venant des Pays-Bas et de pleins d’enfants super mignons et plein de vie! J’ai passé ma dernière semaine en Thaïlande avec deux autres missionnaires d’OMF (Michelle et Cherlyn) à Bangkok. Elles ont été des hôtes hors pair et même de très bonnes amies. J’ai été particulièrement inspirée par les dons incroyables de Michelle en peinture aquarelle au point de m’y intéresser pendant mon séjour là-bas!

De retour à Singapour, j’ai pu rester avec ma famille pendant toute la durée du confinement, temps pour lequel je rends grâce … ce n’est que récemment que mon père est retourné en Indonésie pour son travail. Renouer contact avec mes amis et se connecter n’a jamais été aussi pratique qu’à notre époque! Je suis très reconnaissante de pouvoir me servir d’internet et des différents réseaux sociaux. Le soutien de mes amis qui sont venus prendre de mes nouvelles et prier pour moi m’a vraiment remonté le moral et encouragé:)

Ce qui m’a aidé aussi, en plus du temps passé avec ma famille et mes amis (virtuellement), c’est d’avoir pu regarder des films et faire de la peinture pour me déstresser et chasser l’anxiété. Et pendant la journée ou le soir, je prends aussi un temps seule avec Dieu- soit pour prier, lire ou écouter. Dans ces moments d’incertitude, il est bon de pouvoir s’appuyer sur un Dieu constant et fidèle.

Et vous, que faites-vous pour gérer le stress ou l’anxiété? Comment gérez-vous votre temps personnel avec Dieu d’habitude?

–Tricia, Ouvrière en Asie

 

Start typing and press Enter to search