“Le travail missionnaire ressemble beaucoup à l’agriculture.”

J’étais encore une jeune bénévole sans expérience dans ce court séjour lorsque je posai à un missionnaire avisé la question suivante : “à quoi ressemble votre travail au quotidien?”

Je sentais l’appel missionnaire sur ma vie mais n’étais pas encore sûre de là où Dieu voulait me conduire.

Depuis, quelques années se sont écoulées et je suis à présent une jeune missionnaire inexpérimentée qui comprend pour elle-même à quel point cette analogie est juste.

Mission et Agriculture: un travail saisonnier

Ce n’est pas un travail de bureau de 9h00 à 17h00,” m’a répondu le missionnaire, “c’est un travail saisonnier. Parfois tu es extrêmement occupé, comme l’agriculteur en temps de semailles et de moisson, parfois c’est beaucoup plus calme et tu ne dois pas te culpabiliser de trouver un peu de temps de repos. Tu ne fais que te préparer pour la saison suivante.”

J’ai grandi dans une ferme et je me souviens que bien des jours, le travail commençait à l’aube pour se terminer tard le soir. Mais je me souviens aussi de jours d’hiver assise au chaud avec un bon livre ou à feuilleter un catalogue de semences pour planifier le travail de l’année.

Missionnaire au Japon, je passe à présent les mois de décembre à fabriquer des couronnes de fleurs ou à suivre des cours de cuisine; à passer de longs jours à faire le glaçage rouge ou vert des cupcakes ou encore à faire répéter aux enfants le spectacle de la nativité. Je prépare des tonnes de nourriture pour des gens qui viendront écouter que Jésus-Christ est né.

Puis je fais une pause pour souffler quand vient le mois de janvier et que les choses sont plus calmes. Je récupère mes heures de sommeil, écris des lettres de nouvelles et de prière et dévore des livres. Je sais que bientôt la fête de Pâques sera de retour, que les jours seront plus longs, que les cupcakes seront glacés en rose cette fois-ci et que le message sera que Jésus-Christ est ressuscité.

Un Travail qu’on ne peut maitriser Totalement

L’apôtre Paul a utilisé cette même analogie de l’agriculture: “ J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n’est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître. (1 Cor. 3:6-7).

Les agriculteurs tout comme les missionnaires comprennent à quel point ils ne maitrisent pas tout. Il ne suffit pas à un agriculteur de vouloir qu’une graine germe, tout comme on ne peut forcer un ami à accepter Christ. La terre se prépare à l’avance, les graines sont bien semées et arrosées et Dieu voulant, ces graines germeront et s’élèveront vers le Fils.

Lorsque je me sens découragée, je me souviens de ces paroles d’encouragement que Christ a utilisées dans une image similaire. “Regardez. . . les champs sont mûrs pour la moisson” (Jean 4:35).

Le travail de missionnaire est dur et demande beaucoup d’efforts, d’engagement et de persistance, mais Dieu fait croitre et nous invite à Le rejoindre dans cette moisson abondante.

Peu d’Ouvriers, Un monde Immense

Les agriculteurs font un travail important-tout le monde mange mais seules quelques personnes font pousser ce que nous mangeons. Jésus voyait autour de Lui un monde affamé, non pas de nourriture physique mais affamé de Lui et il nous appelle à prendre part à cette œuvre: “la moisson est grande mais les ouvriers sont peu nombreux ; priez-donc le maitre de la moisson d’envoyer des ouvriers dans Sa moisson” (Matt. 9:37-38).

Dieu se servit d’une conversation toute simple pour m’aider à comprendre la vie missionnaire et m’aider à répondre à l’appel du Seigneur sur ma vie.

J’espère que les paroles de ce missionnaire et celles de Jésus seront également pour vous une source d’inspiration. Prions ensemble, semons et récoltons ensemble- les champs sont mûrs et la moisson attend!

De la part de Morgan, missionnaire OMF

Aimeriez-vous prier pour le Japon?

  • Priez que les missionnaires n’oublient pas que la nature de notre travail reste saisonnière et qu’ils ne s’inquiètent pas des changements de rythme dans la charge de travail.
  • Priez que les champs soient effectivement mûrs pour la moisson au Japon et que Dieu envoie de nombreux ouvriers.
  • Priez pour savoir comment prendre part à la mission de l’annonce de l’Evangile auprès du peuple japonais.

Start typing and press Enter to search