Les Philippines

Une nation de gens sympathiques et de lieux magnifiques. Pourtant, la moitié de ses 42 000 communautés n'ont pas d'église florissante.

En partenariat avec d’autres, OMF travaille aux Philippines depuis 1952. Par la grâce de Dieu, nos efforts ont porté beaucoup de fruits. Pourtant, des milliers de communautés n’ont pas d’église et des dizaines de personnes sont peu évangélisées.

Nos Ministères

Les Philippines restent un pays ouvert à l'évangile. La population a connu une croissance rapide pour atteindre un peu plus de 100 millions d'habitants (selon les données de 2015). Bien que l'église évangélique se soit également développée pour atteindre environ 12% de la population, beaucoup sont des croyants de première génération ayant besoin d'un discipulat intentionnel. Les faux enseignements et les groupes soi-disant chrétiens prolifèrent également.

Dans le cadre de notre mission qui consiste à aider l'église aux Philippines à s'équiper, nous travaillons avec diverses institutions et programmes de formation. La formation théologique et missiologique, par le biais de séminaires établis et par la formation d'extension au niveau local, continue d'être nécessaire.

La moitié des 42 000 barangays (ou communautés) n'ont pas d'église évangélique. La majorité de ces communautés se trouvent dans les villes provinciales ou les zones rurales. Afin d'avoir un impact sur ces endroits non atteints, nous avons besoin d'équipes de plantation d'églises expérimentées.

Nous avons besoin de travailleurs prêts à servir au sein des réseaux socio-religieux de ces zones non atteintes. Nous avons besoin de personnes prêtes à vivre loin des commodités des villes, au milieu du stress d'activités insurgées, de "catastrophes naturelles" régulières et de périodes d'isolement.

Nous œuvrons également pour le bien-être et le développement personnel des missionnaires d'OMF basés aux Philippines. Pour bien faire, nous avons besoin de personnes qui s'occupent du bien-être médical, de la formation et du développement de nos missionnaires, pour assurer l'éducation et la prise en charge de leurs enfants, et pour fournir un soutien administratif. Nous avons également besoin de gestionnaires pour nos deux maisons d'hôtes.
Comme nous avons pour objectif d'avoir 93 nouveaux ouvriers d'ici 2020, nous avons également besoin de développer nos infrastructures et nos ressources afin de les accueillir et de bien les intégrer au service du Seigneur ici aux Philippines.
Nous cherchons toujours à nous associer à ceux qui cherchent à favoriser les mouvements d'églises bibliques indigènes, ce qui signifie souvent être prêts à travailler aux côtés ou sous la direction de collaborateurs nationaux. Nous nous engageons à apprendre la langue, la culture et la vision du monde des personnes que nous cherchons à servir. Ceux qui nous rejoignent doivent également s'engager à suivre ce même parcours d'apprentissage.

Participez

Découvrez comment vous pourriez servir OMF Philippines avec vos compétences.

OMF Philippines Prayer News

Recevez les dernières mises à jour et les articles de louange et de prière de OMF Philippines directement dans votre boîte de réception.

Questions fréquemment posées

Les Philippines se trouvent en Asie du Sud-est, au sud de Taiwan et à l’est du Vietnam. Au sud on trouve l’Indonésie et l’Australie occidentale.

Notre partenariat est large. Nous travaillons en étroite collaboration avec trois associations d’églises crées avec notre aide. Nous sommes en partenariat avec trois séminaires et quelques écoles bibliques. Nous collaborons également avec plusieurs autres ministères, mais pas aussi étroitement.
Nous avons établi ou aidé à établir des ministères supplémentaires qui sont maintenant indépendants d’OMF. Il s’agit notamment de librairies chrétiennes, de fondations, d’un éditeur chrétien, de ministères pour étudiants, de ministères vidéo, et bien plus encore.

Plusieurs responsables d’églises aux Philippines mentionnent régulièrement qu’ils aimeraient voir davantage de missionnaires OMF servir ici.

Les missiologues disent qu’il faut évangéliser et former trois générations de disciples avant que l’Évangile n’impacte de manière durable une culture. Chez certains peuples, nous servons déjà la troisième génération de chrétiens. Chez d’autres, nous servons la première ou la deuxième génération. Il serait sage de les servir pendant plusieurs années encore. Notre rôle parmi eux est souvent un rôle de coulisses : former, encadrer, coacher et encourager.

Les Philippines subissent malheureusement beaucoup de catastrophes naturelles. Nous sommes reconnaissants de voir que les services de prévision et d’alerte s’améliorent sans cesse sur place.

Le pays connaît également de nombreuses catastrophes d’origine humaine mais en général, nous savons à l’avance où elles peuvent se produire et les éviter pour la plupart.

Il existe plusieurs groupes rebelles dans le pays. La plupart d’entre eux opèrent dans des zones géographiques connues. Nous avons tendance à rester en dehors de leurs territoires. Nous n’y entrons que lorsque les dirigeants locaux nous invitent et garantissent notre sécurité.

De nombreux peuples vivent aux Philippines. La plupart des sources mentionnent qu’environ 180 langues et dialectes y sont parlés. Pour servir efficacement les peuples les moins atteints, la plupart des ouvriers d’OMF apprennent deux langues et deux cultures. Si apprendre une langue étrangère vous pose problème, les Philippines ne seront peut-être pas adaptés pour vous.

Par contre si apprendre d’autres langues et d’autres cultures vous intéresse, les Philippines pourraient être un bon endroit pour vous. Cela dit, le philippin est aujourd’hui parlé dans de plus en plus de régions du pays. Il devient lentement la langue nationale.

Un auteur local a intitulé son livre « Authentique mais pas Exotique ». Il reconnaît qu’il existe des cultures plus exotiques dans le monde. Cela est dû en grande partie au fait qu’une grande variété de cultures extérieures ont influencé les peuples des Philippines. Par conséquent, une culture unique et authentique s’est développée au sein de chaque groupe de population, bien qu’elle ne soit pas aussi exotique que celles qui ont été moins touchées par le monde extérieur.

Il existe de nombreuses façons de mesurer l’ampleur des besoins spirituels d’une nation et si l’on s’en tient à cette méthode, on voit que les besoins sont plus importants dans beaucoup d’autres pays, dont les Philippines.
Par exemple, 90 millions de Philippins ont encore besoin d’entendre la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ de manière significative. La moitié des 42 000 communes du pays n’ont toujours pas d’église. Des millions de Philippins sont de jeunes chrétiens qui ont besoin d’être formés.

Les Philippines sont une république dotée d’un gouvernement démocratique élu par les électeurs. La paix et l’ordre règnent dans la majeure partie du pays.
Nous évitons d’aller dans des endroits où les gens se rassemblent pour manifester contre le gouvernement ou un gouvernement étranger. En période électorale, nous évitons également les endroits où les candidats font campagne.
La situation politique en Asie est dynamique. Les pays évoluent dans de nombreuses directions. Dans ce contexte mouvant, les Philippines s’efforcent d’entretenir de bonnes relations avec leurs voisins proches et lointains.

Nous louons Dieu pour la croissance significative de l’église aux Philippines depuis les années 1970. Cependant, cette croissance a été irrégulière. Certains peuples sont atteints. D’autres peuples ont encore très peu d’églises et de chrétiens. Alors que nous aidons à former certains des groupes les plus atteints, nous faisons également un travail de pionnier auprès de ceux qui le sont moins.

Regardez cette vidéo d’Andy Smith, coordinateur international de l’OMF pour l’évangélisation, qui explique le besoin d’évangélisation aux Philippines.

Nous sommes reconnaissants de voir que de nombreux ministères locaux cherchent à atteindre les peuples les moins touchés. Plusieurs d’entre eux souhaitent vivement que nous continuions à servir à leurs côtés. Les équipes multiculturelles peuvent ainsi montrer à quoi ressemble l’église universelle ce qui est toujours un témoignage puissant.

Regardez cette vidéo de l’évêque Chito Ramos, ministre national de l’ABCCOP, sur la façon dont l’OMF Philippines s’associe à l’église locale.

La réponse à cette question dépend de ce que vous entendez par « stratégique ». Selon certaines définitions, la réponse serait oui. Selon d’autres définitions, les Philippines pourraient être considérées comme un domaine stratégique.
Par exemple, de nombreux Philippins sont très religieux. Ils veulent s’engager dans des discussions sur les choses les plus importantes de la vie. Si vous pensez qu’investir des ressources missionnaires parmi des personnes spirituellement ouvertes est stratégique, alors les Philippines sont très stratégiques.
Il n’est pas rare qu’un missionnaire évangélise un Philippin et en fasse un disciple qui par la suite part travailler à l’étranger. Beaucoup de chrétiens philippins travaillent dans des endroits où les missionnaires ne peuvent pas aller. Ils sont naturellement très sociables et se lient souvent d’amitié avec la population locale. De ce point de vue, il est très stratégique d’investir des ressources missionnaires aux Philippines.

Ressources

Avoir des questions? Envoyez-nous un e-mail.

Pour vous aider à mieux servir, veuillez remplir tous les champs (obligatoires). Votre requête sera transmise à l’équipe OMF compétente.

Contact Form - FR

En cliquant sur Soumettre, vous acceptez que nous traitions vos informations conformément aux termes de notre politique de confidentialité.

Vous êtes sur le site d’OMF International.
Nous avons un réseau de centres à travers le monde.
Si votre pays/région ne figure pas dans la liste, veuillez sélectionner notre site international.